A propos des épeires, voilà quelques-unes des photos que j'avais prises, il y a 3 ans, de cette araignée ayant tissé sa toile entre la vitre de la baie de ma cuisine et le volet roulant. J'avais donc pû l'observer tranquillement.

66530236_p

Les 2 sexes de l'espèce ont un aspect assez différent, principalement au niveau de la taille. Les individus mâles font moins d'un cm alors que les femelles peuvent atteindre 2 cm et ont un abdomen plus volumineux, de forme arrondie.

67350575

Un mâle était venu tenter sa chance auprès de madame. Il lui manquait des pattes (il en manquait d'ailleurs aussi à la femelle). J'avais observé leur manège d'approche qui avait duré assez longtemps.

Du fait de sa taille réduite, le mâle doit faire extrêmement attention lorsqu'il souhaite approcher la femelle car elle risque de l'attaquer et de le dévorer comme n'importe quelle autre proie. La femelle est réceptive 3 ou 4 jours dans sa vie. Jusqu'à 60 mâles différents peuvent défiler, jour après jour sur une même toile. Elle se reproduit en fin d'été. Une fois fécondée, elle dépose ses oeufs dans un cocon protecteur avant de se laisser tomber pour mourir d'épuisement.  (Wikipedia) 

66976253

66976287

66976345

66976361

67350500

Cette dernière vue représente le mâle. Sur les autres vues, la femelle avait attrappé une proie (mouche) qu'elle avait "emballée" en quelques secondes !