A part brouter et regarder passer les voitures, ils n'ont pas beaucoup de distraction ! Ils sont tout heureux, il me semble, lorsque je m'arrête pour leur parler et les caresser. Parfois, en me voyant, ils arrivent rapidement depuis le milieu du pré. Ils ne sont pas abandonnés : ils ont du foin, de l'eau (souvent gelée, ces temps) et assez d'herbe sur le pré. Par contre, aucun abri en cas de mauvais temps. C'est la présence humaine qui doit leur manquer.

DSC01265

 

DSC01243

DSC01269

DSC01264