texte

L'automne pare la nature de couleurs flamboyantes,

           IMG_1222a

                    IMG_1226b

           IMG_1103a

Mais quel processus en est la cause ? Un petit rappel, pour faire simple :

En été, la couleur verte du feuillage vient de la chlorophille. Mais sous la chlorophille, d'autres pigments existent : le carotène (couleur orange à rouge), le xanthophylle (jaune) et l'anthocyane (rouge, violet et pourpre).

Lorsque les jours raccourcissent, l'afflux de sève est progressivement stoppé par un bouchon de liège qui se forme à la base des feuilles ;  la chlorophille n'arrive plus et, de ce fait, les pigments réapparaîssent petit à petit, ce qui donne au feuillage ces teintes caractéristiques de l'automne. Le pétiole des feuilles se brise à l'endroit du bouchon et les feuilles tombent.

             IMG_1208a

             IMG_1248a

Tous les végétaux à feuillage caduque ne se colorent pas de la même teinte, telle cette variété d'hortensia :

           IMG_1221a

En montagne, les teintes se mêlent au vert persistant des cônifères.

           photo_divers_070

Et certains soirs, le ciel se met à l'unisson !

           IMG_1251a