La Madeleine de Vézelay.

Ayant visité ce site plusieurs fois au cours des années passées, j'en ai conservé beaucoup de diapositives et de photos, et maintenant des vues "numériques". En voici donc quelques-unes.

Un peu d'histoire.

Dès le milieu du 7ème siècle, dans la vallée de la Cure (Morvan, au nord-ouest de la Bourgogne) une abbaye de moniales bénédictines est installée. (site actuel de Saint-Père.) Suite à plusieurs incursions normandes, l'abbaye est transférée sur le sommet d'une colline avoisinante, la colline de Vézelay, et abrite désormais des moines. Après maintes péripéties, et notamment un incendie en 907, l'abbaye est reconstruite au cours du siècle suivant et dédiée à Sainte Marie-Madeleine.

Le Moyen-âge connaît à cette époque une ferveur spirituelle populaire sans précédent ; l'église, renfermant paraît-il de précieuses reliques de la Sainte, devient l'un des hauts lieux de la chrétienté. Vézelay se trouve sur le chemin de St-Jacques-de-Compostelle et les pélerins venus du nord de l'Europe y affluent. L'édifice ne cesse de s'embellir, et reçoit d'illustres visiteurs : Bernard de Clairvaux y prêche la seconde croisade en 1146, Philippe-Auguste et Richard-Coeur-de-Lion lancent la 3ème croisade, Saint-Louis y vient aussi plusieurs fois.

Au cours des siècles suivants l'église connaît une période de décadence ; pillée pendant les guerres de religion, l'abbaye est complètement rasée pendant la Révolution ; ne subsiste que l'église, en fort mauvais état. Elle sera restaurée par Viollet-le-Duc.

Le village de Vézelay est construit sur une colline ; de la place du Champ de Foire, on aperçoit le clocher de l'église St-Etienne,

           2

La montée par les rues St-Etienne et St-Pierre bordées de maisons anciennes et garnies de pavés quelque peu irréguliers, usés par des siècles de pélerinage, donne sur la place, devant la basilique. (l'église fut promue au rang de basilique en 1920)

                    IMG_1373__2

                       Transparency0220_2

La façade, gothique , est tournée vers l'ouest ; seule se dresse la tour St-Michel, l'autre ne fut jamais achevée ; les portails sont de style roman.

                    IMG_1374__2a

                           IMG_1374__2b

                         IMG_1379__1b

              Num_riser0007b

(à suivre)

Au sujet de la controverse au sujet des reliques, un site nous en donne la version "réelle".

Ce site m'a été signalé par Foise dans un commentaire ultérieur, un grand merci.