Un dernier petit tour dans les vieux quartiers. (l'objectif de l'appareil déforme les lignes verticales, on dirait d'anciennes gravures !)

À l'angle de la rue Vauban et de la rue Amiral-Roussin,

                       DSC00045_b1

            DSC00046_b

                  DSC00046b2

Détail de la sablière :

            a

(Il est regrettable que les raccords de plâtre n'aient pas eu un coup de peinture de la couleur des poutres !) 

Sur une façade voisine :

            DSC00051b

En revenant vers Notre-Dame, un détour par la rue de la Chouette qui longe la façade nord de l'église ; une chouette sculptée dans un contrefort de la chapelle a donné son nom à la rue. Rares sont les touristes qui passent par cette rue sans faire un voeu en caressant de la main gauche la fameuse chouette, qui a perdu beaucoup de relief du fait de cette vénération !

                     DSC00067b

Une autre petite sculpture, moins remarquée, (je ne l'avais jamais vue) est cette salamandre blottie dans le coin inférieur d'une fenêtre, située 1 mètre plus haut.

            DSC00066b

Au N° 10 de cette même rue, une superbe maison à pans de bois : la maison Millière qui date du XVème, restaurée en 1926. Elle abrite un restaurant, avec salles à l'étage. L'intérieur vaut vraiment la visite ! Chaque fois que je passe là, je ne peux résister au plaisir d'entrer pour admirer toutes ces vieilles poutres, ces petits escaliers très étroits et les nombreux objets et bibelots. Elle a servi de cadre pour le film "Cyrano de Bergerac".

                     DSC00098b

Tout à côté, le portail de l'hôtel de Vogüé (début 17ème)

                     DSC00099b

                     DSC00097b

Quelques autres vues non moins intéressantes dans les vieilles rues, comme cette façade avec ses échauguettes,

                     DSC00115b

et cette autre façade  :

            IMG_0995b

avec la petite statue dans la niche :

            IMG_0996b

J'ai découvert un Dijon très pittoresque en faisant ces photos, le nez "en l'air", d'habitude j'y prêtais moins d'attention, il me semble.