Youppi ! Elle est revenue !!

Hier, en cherchant un sac pour mettre l'herbe coupée, il me semblait qu'il était resté quelque chose à l'intérieur ; en le soulevant, une tête est sortie du sac, puis une partie du corps : c'était une couleuvre. Sûrement celle qui était venue l'an dernier (elle se rappelait de l'endroit). Aujourd'hui, en prenant le sac, elle est tombée sur la poubelle juste en dessous.

DSC_7640a

Je suis vite aller prendre l'appareil photo, elle était encore là, un peu endormie, cherchant un endroit où se réfugier. J'ai pu faire quelques vues, pas trop nettes vu l'urgence de la situation ! Elle me semble légèrement plus jaune que celle de l'an passé. J'espère faire d'autres photos, maintenant que je sais qu'elle est là.

DSC_7641a

DSC_7642a

DSC_7643a

Il s'agit d'une couleuvre d'esculape, très répandue.

L'effroi ou la peur que provoque la vue d'un reptile a bien souvent pour origine la méconnaissance ; les serpents en meurent fréquemment.

La couleuvre d'esculape mesure environ 1m50 mais elle peut atteindre 2m. Coloration brun-vert plus ou moins foncé, luisant, plus clair vers l'avant. Il y a presque toujours une tache jaune bien visible sur les photos, bien marquée chez les jeunes, de chaque côté du cou, flanc et ventre typiquement jaune citron ou verdâtre uniforme.

Elle fréquente les bosquets, lisières, prairies, lieux arides ensoleillés, coteaux rocheux et rocailleux, murailles en ruine. On peut très bien la voir aussi dans nos charpentes et dans les arbres. C'est en effet une très bonne grimpeuse. (Je comprends pourquoi je la trouve parfois sur le rayonnage de l'appentis.)

Elle est ovipare et elle s'accouple fin mai ou juin, la ponte a lieu quelques semaines plus tard (5 à 8 oeufs). L'éclosion s'effectue en septembre, les nouveaux-nés mesurent alors 23 à 25 cm. Sensible à la chaleur excessive et au froid, elle disparaît de bonne heure à l'automne et ne sort qu'au milieu du printemps.

Tendance nettement arboricole, très agile, de caractère plutôt paisible ; elle utilise la constriction pour tuer ses proies les plus grosses, c'est à dire qu'elle les étouffe en les serrant dans ses anneaux. Le produit des glandes cloacales est parfois utilisé comme moyen de défense, en effet elle produit une odeur nauséabonde qui peut faire fuir ses ennemis.

La couleuvre d'esculape mange des micro-mammifères, des lézards, des oiseaux et des oeufs d'insectes. (il y a de nombreux lézards autour de la maison, le lieu lui plaît.)