Le Hérisson est un cours d'eau assez tumultueux : né à 805m d'altitude, il descend de 255m sur 3 km !Il ne fait pas un saut direct mais de multiples rebonds appelés "Cascades du Hérisson".

Etant pressé par le temps, nous n'avons visité que le saut "Girard" qui est le début de cet ensemble. ( Carte ici )

Partant du hameau de la Fromagerie, le sentier (900m), avec une pente prononcée vers la fin, nous conduit au pied de la cascade. Le débit est vraiment "mince", étant donné le manque de pluie au cours des semaines précédentes.

                     1

                                   2

                                   3

                                   4

Un arbre pousse à même la roche.

                                   5

                     6

                     7

Un oiseau sort d'une petite excavation (sur la gauche de la vue ci-dessus) et revient quelques minutes après pour s'y engouffrer. Nous observons son manège quelques instants, puis nous jetons un oeil dans cette petite grotte d'où sort un mince filet d'eau.

                      8

Deux oisillons, puis un troisième  se tiennent sur un rebord de la roche.

                      9

Bien à l'abri, ils attendent le retour de la mère. Le temps d'une photo et nous nous éloignons rapidement. La mère revient aussitôt, un insecte ou une chenille dans le bec. Ce sont des merles de roches, ou bien des merles à plastron, qui vivent dans ce genre d'environnement. Difficile de distinguer car les juvéniles n'ont pas encore leur plumage définitif. En tout cas, le va et vient de l'adulte est rapide, les proies doivent abonder dans les parages.