Les jours commencent à s'allonger ; finie, la grisaille de décembre propice à la déprime.

Je commence à regarder plein ouest, et c'est bon signe ; les cartes routières ressortent du placard.

Quelques vues de la pointe de Penhir, rien de bien original, mais j'aime ce paysage, cette côte déchirée. S'asseoir sur un rocher, regarder les vagues en contrebas, peut être quelques oiseaux de mer, et écouter ce silence, avec seulement le bruit du ressac et du vent, moment inoubliable. Et ce jour-là, il faisait un temps agréable, et un petit voilier jouait à cache-cache entre les Tas de Pois !

              IMG_2106

              IMG_2105_a

              IMG_2107_1

              IMG_2108

              IMG_2110_a

              IMG_2111_a

              IMG_2114r

                         IMG_2118