Retour à Concarneau.

Lorsqu'on entre dans la Ville Close, une fois passé le premier pont, on remarque sur la droite deux canons dont le métal est quelque peu rongé par les années. Les voici :

              IMG_3191c

              IMG_3190c

Ces canons eurent une curieuse destinée ! Une plaque nous raconte leur histoire :

              IMG_3189c

Après quelques recherches, j'ai trouvé des précisions sur cette frégate.

Une frégate de 32 canons type Vénus (1780-1781) construite à St-Malo, armée à Brest en 1780, accompagne, en décembre, le vaisseau L'Invincible à Cadix, pour lui servir de protection. En mars 1781, elle escorte des convois entre l'île de Ré, Nantes et Brest. Le 16 juin 1781, elle capture un corsaire ennemi ; mais elle fera naufrage et se perdra sur les récifs des Glénans le 5 août 1781. ( source : site de Netmarine )

La suite de son histoire : pour tenter de sauver le navire, on transborde tout son matériel.  Ses canons ,que l'on envisage de récupérer plus tard, sont descendus... au fond de la mer. En 1978, soit près de 200 ans plus tard, un plongeur découvre les canons oubliés. Ramenés à terre, restaurés, deux d'entre eux sont exposés . L'histoire ne nous dit pas combien furent remontés.