C'était en mai dernier.

                     vue_1

Il faisait très chaud ! Un peu de frais au bord de la Charente.

                                    1

L'Arc de Germanicus est un arc de l'Antiquité romaine. Il fut érigé à Saintes en l'an 18 ou 19 pour l'empereur Tibère, son fils Drusus et son neveu et fils adoptif Germanicus. Il ne s'agit donc pas d'un arc de triomphe. Sa construction a été financée par un riche et illustre citoyen de Saintes, C. Julius Rufus.

Il s'agit d'un un arc routier à deux baies initialement bâti à l’arrivée de la voie romaine Lyon-Saintes (Lugdunum – Mediolanum Santonum), au niveau du pont romain sur la Charente. Sur proposition de Prosper Mérimée en 1843 l'arc fut déplacé à quinze mètres de son emplacement pour des travaux sur les quais de la Charente. L'arc fut restauré en 1851.

Beaucoup d'escaliers pour atteindre l'amphithéatre.

                     vue_2a

L'amphithéatre gallo-romain de Saintes fut commencé sous le règne de l'empereur Tibère et terminé sous Claude, vers 40 après J-C. Il avait pour fonction d'accueillir un grand nombre de spectateurs autour de représentations sanglantes et violentes. Il permettait de fournir au peuple des distractions et de la nourriture. 

                                        270px_Saintes_amphitheatre (Wikipedia)

                     2

                     3

Il mesurait 126m de grand axe sur 102 m de petit axe, et pouvait accueillir 12000 à 15000 personnes. L'ensemble des gradins était appuyé sur les flancs du vallon à l'est et sur un remblai à l'ouest. Près d'une centaine d'accès permettaient d'atteindre les différents niveaux possédant chacun une trentaine de gradins.

                     4

                     5

Deux grandes portes est et ouest de l'amphithéatre permettaient de communiquer avec l'extérieur. La porte Sanavivaria où entrait la pompa et d'où ressortaient les gladiateurs vainqueurs était baptisée la Porte des Vivants. L'autre porte, d'où sortaient les dépouilles des gladiateurs et des animaux mis à mort, était la Porte des morts. Ils étaient enterrés non loin de là dans une nécropole. Cette porte est aujourd'hui comblée.

                     6

                     7

L'amphithéatre fut utilisé comme carrière lors du Moyen Âge et ne fut dégagé et restauré qu'au XXe siècle. Classé monument historique en 1914.

(Texte Wikipedia)